Camping Le Varquez-sur-Mer | Paimpol, Côtes d'Armor, Bretagne

5 route de la Corniche Brehec-plage 22580 Plouha

02 96 22 34 43 - E.mail : contact@camping-le-varquez.com

 

Offres spéciales

Consulter
 

Accueil > Tourisme

Port et Plage de Bréhec

Port de BréhecPlage de sable de BréhecAnse de BréhecCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'ArmorPetite plageCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'Armor
Port de BréhecPlage de sable de BréhecAnse de BréhecCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'ArmorPetite plageCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'Armor
Port de BréhecPlage de sable de BréhecAnse de BréhecCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'ArmorPetite plageCamping Paimpol Côtes d'ArmorCamping Paimpol Côtes d'Armor

Le Port et la plage de Bréhec se situent à 1km (la plage à 600m par le sentier des douaniers).

De part et d'autre de ce petit village, les falaises de Plouha offrent une vue plongeante sur la cale. Le Beg Min Rouz, couvert de genêts aux senteurs puissantes dès le printemps, en est l'observatoire privilégié.

Les bateaux y vivent au gré des marées, s'échouant sur le sable ou se balançant mollement sur une onde tranquille car bien protégés derrière la jetée. Les premières pierres de celle-ci furent scellées à partir de 1854 puis elle fut rehaussée en 1866 en raison de la montée progressive mais irréversible des eaux de la Manche.

Devant Bréhec, la mer se retire bien loin, surtout aux équinoxes, découvrant une immense plage entrant dans le territoire de Plouha. A ces occasions, elle découvre des sables abritant un trésor que les anciens connaissent bien : le lançon. C'est alors qu'ils descendent, par paires, vers la limite des eaux pour traquer une friture délicieuse. L'un, muni d'un rateau, griffe profondément la grève, l'autre bondit prestement pour s'emparer du poisson débusqué qu'il va empiler soigneusement dans un panier rapidement bien garni. Prudents, ils lèvent souvent les yeux, connaissant le danger d'un lieu où, lorsque les vents d'est se lèvent, de paradis de pêcheur à pied il se transforme rapidement en enfer tempétueux.
C'est lors de ces belles marées, aussi, que les vestiges d'une antique forêt émergent par endroits : les restes de souches ou de troncs témoignent encore de l'existence passée d'une plaine où la mer n'avait pas encore droit de cité.

RESERVER